Le Livre des Baltimore

Alors que La vérité sur l’Affaire Harry Quebert était un très, très bon roman avec une intrigue qui ne nous lâchait pas et un suspens excellent, Le Livre des Baltimore, son petit frère signé du même auteur paraît être très loin. Joël Dicker (l’auteur) a décidé de garder le même personnage principal mais de changer tous les autres, à part ses parents dont il faisait souvent mention dans le précédent livre. On a du mal à s’attacher à tous ces nouveaux personnages, qui ne sont d’ailleurs pas très intéressants. Avec un oncle millionnaire, une tante chirurgienne, un cousin "génie" et son frère adoptif champion du football, cette histoire ressemble à des centaines d’autres, et la fin aussi… La fin d’ailleurs, il faut réussir à y arriver, tenir bon tout au long du livre, résister aux dialogues entre le personnage principal, Marcus Goldman, et son oncle qui sont simplement mauvais, résister aux ‘’je t’aime’’, ‘’moi aussi’’, ‘’mais en fait non’’ entre Marcus et son ex petite amie. Dicker a déjà annoncé que le dernier tome concernant Marcus Goldman viendrait… On l’attend, en espérant qu’il sera plus proche du premier que du deuxième!