Sang négrier : une critique très efficace de l'esclavage...

Aujourd'hui j'ai choisi de vous parler de Sang négrier, une pièce de théâtre écrite par Laurent Gaudé. A l'affiche depuis le 18 janvier 2018, tous les jeudis et ce jusqu'au 1er mars 2018, au Théâtre La Croisée des Chemins ( 43, rue Mathurin Régnier 75015 Paris ), elle est mise en scène par Khadija El Mahdj et Bruno Bernardin y apporte son talent en tant que seul acteur, pendant 1 heure 30.

Un homme, ancien commandant de navire, usé par le temps et la peur raconte le jour où il est devenu fou. Il a été précédemment commandant d’un navire négrier. Dans le port de Saint-Malo, soudain, alors que lui et son équipage font une escale, les esclaves nègres qu’il transporte à fond de cale s’échappent. Commence alors pour lui et ses hommes une traque dans les rues de la ville, une traque qui les mène jusqu’aux limites de la raison. Ils ramènent tous les esclaves, sauf un. Ce dernier concevait une étrange vengeance qui, des années plus tard, hante encore l'esprit de ce commandant de navire.

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé la pièce, le jeu d'acteur est excellent, les jeux de lumières sont bien maîtrisés et surtout l'histoire nous fait vraiment prendre conscience de l'horreur de l'esclavage et de la déshumanisation des esclaves.

Je vous conseille donc vivement de la voir, le nombre de place et les représentations sont limités jusqu'au 1er mars !

Amaury PICARD