Superbowl 2019 : un show raté des Maroon V ?

Le 4 février 2019 dernier a eu lieu le Super Bowl (finale du Championnat de football américain), l'un des programmes les plus regardés aux États-Unis. Cette année, c'est le groupe de pop-rock Maroon V qui a assuré le show musical à la mi-temps. Aussi les avis des spectateurs et téléspectateurs sont-ils mitigés quand à la prestation du groupe.

Participer à un événement comme le Super Bowl est un plaisir qu'on ne peut pas refuser. Pourtant les chanteuses Rihanna, P!nk et Cardi B n'ont pas voulu en faire partie. Pourquoi donc ? Selon certains médias, elles ne souhaitaient pas succéder à Madonna, Michael Jackson ou encore les Rolling Stones en tête d'affiche du spectacle pour cette finale entre les "New England Patriots" et les "Los Angeles Rams".

Lorsque la NFL (National Football League) a annoncé que les Maroon V seraient à l'affiche de la mi-temps du Super Bowl 2019, des appels au boycott de la finale se sont multipliés. Une pétition a même été créée (rassemblant pas moins de 100 000 signatures) de sorte que le groupe se désiste par solidarité avec Colin Kaepernick, l'ex-quaterback de San Francisco. Il avait fait polémique en 2016 en refusant de se lever et avait mis un genou à terre lors du "national anthem" pour dénoncer les violences policières contres les noirs américains et avait été écarté du championnat puis avait porté plainte contre le NFL. A la suite de son acte, le président Donald Trump avait pris la décision en 2017 de renvoyer tous les joueurs qui l'imiterait en mettant un genou à terre. La même année, le rappeur Jay-Z avait lui aussi décliné la tête d'affiche du Super Bowl, affichant son soutien à Kaepernick.

Cependant, le groupe (composé majoritairement de blancs) n'est pas le seul à avoir créé une polémique. Les deux rappeurs américains présents aussi sur scène, Travis Scott et Big Boi ont eux aussi été critiqués alors que leur présence avait pour but d'atténuer la controverse.

En comparaison avec les autres concerts des années précédentes, on est forcés de constater que le spectacle à proprement parler n'était pas à la hauteur. Il n'y avait pas de folie et d’extravagance : ce n'était pas un réel show à l'Américaine. Mais peut-être les artistes présents ce soir-la, ont-ils manqué de temps pour préparer cette représentation qui aurait dû être exceptionnelle.

Anastasia TINTOR et Lauryne MORLET