Tennis : histoire de Grand Chelem

Le service "Sport" du JDL a décidé de vous présenter l'histoire des quatre tournois de tennis du Grand Chelem qui ne sont autres que l'US Open, l'Australian Open, Roland Garros et enfin Wimbledon.

Commençons par le tournoi de l'US Open qui le plus important du continent américain.  Il est né seulement quatre ans après Wimbledon, le 31 août 1881 sur les prairies du Casino Newport à New York. La première édition qui

concerne seulement les hommes, rassemble 33 joueurs dont Dwight Davis qui sera l'inventeur de la célèbre Coupe Davis quelques années plus tard. La victoire du premier US Open revient à l'Américain Richard Sears qui remportera le tournoi sept fois de suite en simple (1881 à 1887) et six fois en double ( 1882 à 1887). Aujourd'hui le tournoi se dispute toujours à New York mais à  Flushing Meadows-Corona Park  et le dernier à l'avoir remporté est Novak Djokovic. Les premiers Internationaux d’Australie se disputent quant à eux en 1905 à Melbourne. Le tournoi est alors ouvert uniquement aux hommes (en simple et en double). Il faut attendre 1922 pour voir le premier tableau féminin. A partir de 1972, la Fédération Australienne de Tennis décide d’organiser l’Open d’Australie tous les ans dans une ville différente. Après quelques années, le tournoi revient à Melbourne mais déménage à Flinders Park qui deviendra le lieu définitif. En 1997, Flinders Park change de nom pour Melbourne Park (nom actuel). La surface de l’épreuve a subi quelques modifications. Avant 1988 l’Open d’Australie se déroulait sur gazon mais afin de se différencier des autres tournois du Grand Chelem (et notamment de Wimbledon), le tournoi décidera d’adopter le Rebound Ace (surface dure) dès son arrivée à Flinders Park. Le dernier tenant du titre (en 2018) est Roger Federer.

Roland Garros est le plus récent des quatre tournois du Grand Chelem. Il voit le jour officiellement en 1925 lorsque le Championnat de France décide de s'ouvrir aux joueurs étrangers et prend le nom d' "Internationaux de France" en 1928 en même temps qu'il déménage au Stade de Roland Garros Porte d'Auteuil à Paris. 1925 marque aussi le début de la domination du tennis mondial par la France. René Lacoste, Henri Cochet, Jean Borotra, Jacques Brugnon (surnommés Les "Mousquetaires") et Suzanne Lenglen offrent au pays pas moins de 10 titres de tournois du Grand Chelem et surtout une Coupe Davis en 1927. Le gagnant 2018 est Rafael Nadal.

Enfin Wimbledon créé en 1877 est le plus ancien de ces tournois. Il a été également le lieu des premiers exploits tennistiques et des expérimentations du jeu. Contrairement à l’ensemble des tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, Roland Garros, Wimbledon, Us Open), il n’a jamais connu de baisse de régime. Le nombre de spectateurs n’a jamais diminué (même en 1973 lors du boycott desRésultat de recherche d'images pour "tournoi de wimbledon" joueurs). Il faut comprendre qu’en Angleterre (et ailleurs), Wimbledon est un véritable monument historique. Les Britanniques et la famille royale adorent leur tournoi et feraient tout pour le soutenir. Wimbledon est aussi un rendez-vous de toutes les personnalités du monde du tennis. Officiels, joueurs, vétérans, anciens champions se rassemblent chaque année en ce lieu mythique. Et devinez qui est le gagnant de ce tournoi en 2017 et en 2018 : c'est un Serbe  du nom de Djokovic!

Anastasia TINTOR