Pleins feux sur les médias scolaires à Schuman!

Le jeudi 24 mars dernier, 12 élèves de la classe de 1ère L, dont je faisais partie,ont eu la chance de participer,dans le cadre de la 27ème Semaine de la Presse et des Médias dans l'École, à un Forum académique des médias lycéens et collégiens. Cet événement avait lieu dans notre établissement qui a donc accueilli pour l'occasion d'autres élèves de lycées et collèges de l'Académie de Créteil. Parmi les personnalités présentes se trouvaient également  la Rectrice de l'Académie, Madame Béatrice Gille, ainsi que Monsieur Michel Herbillon, député de la 8ème circonscription du Val de Marne et maire de Maisons Alfort. Le matin, nous avons d’abord assisté à une conférence animée par Raphaëlle Brody, Déléguée Académique à la Vie Lycéenne et Élodie Gautier de la DAEMI-CLEMI avec de nombreux invités comme des membres de l’Association Jets d’encre ou encore par visioconférence Jean-Pierre Rosenzweig ,ancien Président duTribunal pour enfants de Bobigny. 3 Nous avons ensuite participé à différents ateliers qui se déroulaient simultanément en salle Europe, au CDI, en salle Jaurès et dans certaines salles de classe. Ces ateliers portaient sur des questions telles que : Comment financer son journal ? Quelle place pour l’actualité dans un journal scolaire ?  Quels sont les enjeux et les limites de la liberté d'expression dans les journaux scolaires? Pour donner un exemple, dans l'atelier consacré à la liberté d'expression, nous nous sommes exprimés en groupes sur des questions telles que "Peut-on parler de tout dans un média lycéen? Peut-on aborder tous les sujets? notre groupe L'après-midi était dédié à d'autres ateliers comme "Le rôle des réseaux sociaux dans les journaux scolaires". Une occasion pour nous de parler des liens entre les médias scolaires et les réseaux sociaux comme sur Twitter, par exemple pour faire la publicité de notre journal. Un atelier était consacré aux dessins de presse et notamment à la caricature. Des stands nous ont permis de présenter des productions de notre JDL (Journal des Lycéens) et de découvrir d'autres journaux réalisés par les lycées et collèges présents lors de cette journée et de nous faire une idée de la presse scolaire en général. pres Cette journée a été fructueuse pour tous les participants et nous a fait découvrir de nouveaux horizons et ouvert de nouvelles perspectives pour la  réalisation de notre propre journal.

                                                      Titouan BLAYAU