Le viol : non c'est non !!!

posters2Le viol est une agression sexuelle punie par la loi mais certains ne considèrent pas cet acte comme un crime. Il existe beaucoup trop de préjugés au sujet du viol, il faut les briser pour prévenir la banalisation de celui-ci.

Le viol est un crime prescriptible comme beaucoup d'autres en France. La victime majeure a 10 ans pour porter plainte. Au delà, l'infraction est prescrite. Mais si la victime est mineure au moment de l'infraction, elle peut porter plainte, en principe, jusqu'à ses 38 ans. Seulement 10% des victimes portent plainte et 1% des viols font l'objet d'une condamnation. Même si l'acte a eu lieu, la peine n'est pas forcément à la hauteur du crime comme dans l'affaire Brock Turner. En effet, cet homme a violé une étudiante de son campus et a été condamné à 6 mois de prison ferme mais a été relâché au bout de 3 mois pour bonne conduite. Les célébrités, les hommes de pouvoir sont souvent protégés par la justice comme ce fut le cas par exemple dans l'affaire Roman Polanski.

posters1

En plus de la peine injuste face à la gravité du crime, les victimes ne sont pas toujours crues ou comprises ce qui les emmènent à abandonner les poursuites ou ne pas vouloir parler. Elles sont soumises à des préjugés incompréhensibles comme:
  • "T'as vu comment t'étais habillée!"
Même des femmes en burka se font agresser et les femmes comme les hommes sont libres de s'habiller comme elles le souhaitent et elles ne devraient pas redouter de se faire agresser à cause d'une jupe trop courte ou d'un décolleté trop échancré.
  • "Tu mens! Tu fais juste ça pour attirer l'attention!"
C'est sûrement la pire chose à dire à une personne qui a subi une agression sexuelle. Les victimes ne demandent qu'à être crues et réconfortées par leurs proches.
  • "Ça n'arrive pas aux garçons!"
Oui! il existe des hommes qui se font violer et des femmes qui violent. 5% des hommes déclarent avoir subi un viol ou une tentative de viol au cours de leur vie.
  • "Je le connais. Il est gentil, il aurait jamais pu faire ça."
On pense toujours connaitre son entourage par cœur mais ce n'est pas parce qu'une personne est gentille avec vous qu'elle l'est avec tout le monde.
  • "T'avais qu'à dire non!"
Dire "non" ne suffit pas toujours à convaincre ces personnes sans coeur. Certains vont même jusqu'à droguer leurs victimes ou user de leur force s'ils n'obtiennent pas ce qu'il veulent
  • "C'est ton mari/copain donc c'est pas du viol!"
Lorsque la personne n'est pas consentante, c'est du viol! peu importe sa relation avec l'agresseur. Le fait d'être en couple ou marié avec quelqu'un ne fait pas de cette personne votre propriété et en aucun vous ne devez penser qu'elle est automatiquement consentante.
  • "Il est de ta famille, il aurait jamais pu faire ça!"
En France 25% des viols sont commis par un membre de la famille de la victime. Le viol fait malheureusement partie de notre quotidien, mais nous pouvons changer cela. Si vous pensez que quelqu'un de votre entourage à été victime d'une agression sexuelle, écoutez-la sans chercher à connaître tous les détails, croyez-la, rassurez-la et montrez-lui qu'elle n'est pas seule. Si vous avez vous même été victime de viol mais que vous n'arrivez pas à en parler à vos proches, sachez qu'il existe des lignes téléphoniques gratuites et anonymes qui sont mises en place pour vous aider (contactez le 0 800 05 95 95 ou le 119).

Sara MAICHE