SCHUMAN SOLIDAIRE AVEC « AU PETIT PLUS »

Les élèves de 101 (1ère série L/ES ) organisent le vendredi 7 décembre prochain au Lycée Schuman une grande collecte de produits pour Au Petit Plus, une épicerie solidaire installée à Charenton et dont la mission est d'aider les plus démunis.

Nous sommes allés à la rencontre de Patrick Meusnier, actuel président  de l'épicerie solidaire « Au Petit Plus » créée en 2005. Ce petit commerce situé au 84, quai des Carrières ( Charenton-le-Pont ) a pour mission d'apporter une aide alimentaire aux personnes en situation de précarité à Charenton et Saint-Maurice. Cette association compte 45 bénévoles au total dont 15 actifs à plein temps. L'épicerie permet d'aider plus d'une centaine de familles chaque semaine.

Quelques explications...

Pour pouvoir accéder aux services qu'offrent l'association, le bénéficiaire doit remplir un dossier où il explique qu'il a un projet bien précis qui le conduit à venir ici ( par exemple : sortir de l'endettement, toucher le RSA et être en recherche d'emploi… ). De plus, il doit également avoir un reste à vivre inférieur à 8 euros. Une pré-sélection est ensuite réalisée par l'assistante sociale.

Arrière boutique de l'épicerie

Comment ça marche ?

Les bénéficiaires de l'épicerie peuvent acheter des produits alimentaires et d'hygiène à seulement 10% de leur prix réel. Les 90% restants sont financés en majorité par des dons et associations. Le demandeur a un budget imposé ( par exemple il se voit attribuer un budget de 100 euros sur lesquels il n'a que 10 euros à débourser de sa poche). En outre il a la possibilité d'être accompagné par une personne de l'association lors de ses visites pour le conseiller dans ses achats. Enfin le demandeur est incité à venir chaque jeudi (seul jour d'ouverture de la semaine) ce qui lui permet de se sentir moins isolé et de nouer des contacts. Il peut renouveler jusqu'à quatre fois sa demande de soutien.

 Les dons, subventions et collectes

Deux acteurs principaux font des dons à l'épicerie: la banque alimentaire, qui fournit des produits alimentaires ainsi que des équipement et l'ANDES (l'Association Nationale de Développement des Épiceries Solidaires).

Les achats sont réalisés en grande partie grâce aux financements et aux dons ainsi qu'aux collectes effectuées dans des grandes surfaces comme le Monoprix de Charenton ou le Carrefour de Bercy. Des collectes de produits frais ont également lieu le mercredi auprès d'une association baptisée « Au Potager de Marianne ». Précisons que cette dernière récupère des fruits et légumes invendus de Rungis et créer par la même occasion des emplois dans une démarche écologique. Le Petit Plus est subventionné par les villes de Charenton et St Maurice (à hauteur de 10000 euros chacune). Charenton prête gratuitement des locaux à l'épicerie et St Maurice pour le Panier de la Semaine du samedi matin (voir plus loin dans notre article). Chaque année les subventions sont données en fonction du rapport sur le nombre de familles aidées.

Bien plus qu'une épicerie

Le Petit Plus ne se contente pas seulement d'aider des familles d'un point de vue alimentaire mais également d'un point de vue social. L'épicerie est avant tout un lieu d'échange et de sociabilisation. L’accueil de l'épicerie est aménagé en petit salon où bénévoles et familles peuvent discuter et passer d'agréables moments. Des services comme l'assistance d'une psychologue et d'un écrivain public sont proposés. Des ateliers avec intervenants comme « savoir gérer son budget » sont également organisés. L'épicerie travaille aussi en partenariat avec deux associations : Rejouer qui répare d'anciens jouets afin de les commercialiser à nouveau et l'association le Potager de Marianne qui trie des produits frais avec défauts mais encore aptes à la vente. Ces deux associations permettent la réinsertion professionnelle de nombreuses personnes et participent au bon fonctionnement du Petit Plus.                                           

Plus encore avec « Le Panier de la Semaine »

Nicole, une bénévole, est chargée de s'occuper du  Panier de la semaine. Son rôle consiste à s’approvisionner, c'est-à-dire à récupérer des produits des grandes enseignes de distribution et à les redistribuer aux demandeurs le samedi matin à Saint Maurice de 11h30 à 12h30. Le Panier de la Semaine peut accueillir jusqu'à 40 personnes : une inscription préalable sur le site est obligatoire. Les familles et les personnes invalides sont bien évidemment prioritaires. Toutefois si la liste est complète, les demandeurs non retenus deviennent à leur tour prioritaires la semaine suivante. La quantité des produits distribués est variable selon les semaines. Par ailleurs, elle est adaptée aux goûts et cultures de chacun.

Situation actuelle

En 2017, Au Petit Plus avait accueilli 200 familles. En 2018, jusqu'à présent, seulement 70 familles se sont présentées. Par ailleurs, le manque de produits reste un problème conséquent. Certains produits, notamment les produits d'hygiène et les produits pour bébés, doivent être rationnés. Pour la collecte organisée le 7 décembre au sein même de notre lycée, les produits les plus attendus sont donc en priorité les produits d'hygiène ( brosse à dents, savon, serviettes hygiéniques...) ainsi que des produits pour bébés ( couches, crèmes hydratantes...) et également des gâteaux. Aujourd'hui, l'association cherche encore de l'aide et toute personne intéressée sera bien évidemment accueillie à bras ouverts. L'épicerie attend notamment un arrivage massif le 1er décembre.

___________________

Pour plus d'informations :

Site internet du Petit Plus : http://www.aupetitplus.fr

Compte Facebook : https://www.facebook.com/aupetitplus

 Lauryne MORLET et Chloé RENUCCI