En direct du plateau de Télématin !

Lors de notre sortie à France Télévisions, nous avons eu la chance d'assister en direct et sur le plateau à l’émission de France 2 Télématin. Cette émission matinale propose des journaux et des rubriques culturelles ou consacrées à la vie quotidienne. Présentée par Laurent Bignolas, elle est diffusée en direct les matins de 6H30 à 9H30, tous les jours sauf le dimanche.

Le lundi de notre visite, également premier jour de la Semaine de l'Éducation, l'émission accueillait un invité de circonstance puisqu'il s'agissait de Jean-Michel Blanquer, le Ministre de l Éducation et de la Jeunesse pour un entretien de 50 minutes. Sa présence a été l'occasion d'aborder des sujets comme l’école tel que la violence et la discrimination, le harcèlement à l'école, les enseignants face à la violence, la fermetures de classes, la culture à l'école et bien sûr le nouveau bac et la réforme du lycée. Le plateau dédié à l'émission est impressionnant de par sa taille et la quantité de projecteurs qui s'y trouvent. Nous avons été très bien accueillis par l'équipe de techniciens présente sur le plateau. Tout est contrôlé dans le détail en liaison permanente avec la régie (voir notre article "Zoom sur la régie": les plans caméras, les micros, les décomptes à chaque coupure publicitaire.

Notre classe était répartie en deux groupes qui tour à tour ont pu assister à l'entretien réalisé avec le ministre. La permutation s'est effectué lors de la coupure publicitaire. Placé devant un "fond vert", le premier groupe , dans lequel je me trouvais, s'est vu, à l'écran, transporté au cœur d'une salle de classe grâce à la magie des trucages. Une caméra et de fortes lumières étaient braqués sur nous : c’était très intimidant ! Le second groupe a également eu le plaisir d'apparaître plusieurs fois à l'image mais cette fois sans trucage. Une caméra et de fortes lumières étaient braqués sur nous : c’était très intimidant !

Dès la fin de notre visite, nous nous sommes empressés de visionner l'mission en replay sur le site France Télévisions et aussi sur les réseaux sociaux. Quelle ne fut pas joie de nous voir à la télévision !

Jeanne CHAUT et Sandrine HERVE