Entrez dans la Psychose avec les 101...

Dans le cadre de "Lycéens au cinéma", la classe de 1ère L/ES a pu visionner Psychose, un chef d'oeuvre cinématographique réalisé en 1960 par le célèbre réalisateur Hitchcock.



Lâ??attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est psychose-affiche-article.jpg. Le réalisateur et producteur britannique signe son 47ème film d’après le roman de Robert Bloch, Psycho .  Le scénariste Joseph a effectué quelques modifications sur l'histoire d'origine telles que l'âge  du personnage principal Norman Bates. Hitchcock pour éviter la censure recourt également à quelques changements. Par exemple il atténue la très célèbre scène de la douche dans laquelle le personnage de Marion Crane est initialement décapité avec un hachoir. Le film raconte l'histoire de Norman Bates, jeune adulte tenant le désert "Bates Motel" près de la Californie avec sa mère. Lors d'une pluvieuse soirée, Marion Care, une jeune femme qui s'enfuit retrouver son amant en Californie après avoir voler une importante somme d'argent, s'arrête pour la nuit dans le motel. Elle fait alors la rencontre de l'étrange et réservé Norman. Elle sera assassinée par une femme durant la soirée alors qu'elle prenait sa douche. Par la suite une enquête menée par un détective ainsi que la sœur et l'amant de Marion débute. Le film suit l'enquête ainsi que l'histoire de Norman et sa relation spéciale avec sa mère. C'est lors du dénouement que toute l'histoire prend sens.



Lâ??attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est psychose-article.jpg. Dans son oeuvre, Hitchcock nous dévoile une Amérique plus ordinaire, crue, parfois violente et s'écarte ainsi du style hollywoodien alors en vogue à cette époque. Le réalisateur place son film sous le signe du réalisme. En effet celui-ci n'hésite pas à montrer la double facette du rêve américain et place sa fiction au centre d'éléments qui choquent à l'écran. C'est le cas pour la salle de bain, la nudité du personnage de Marion et les toilettes qui sont pour l'époque des images taboues au cinéma. La société de distribution Paramount Pictures a eu peur de la censure de ce film qui a alors dû être réalisé avec un budget réduit. Afin de l'éviter, Hitchcock privilégie le noir et blanc, limite les scènes avec nudité et ne montre pas à 'écran le déchirement de la chair. Le tournage va s'effectuer sur trente jours dont sept ont été monopolisés par la fameuse scène de la douche. Cette scène de 52 secondes a été tournée des centaines de fois sous 78 plans différents afin de capter l'expression parfaite selon Hitchcock. Finalement devenue mythique, elle présente la violence à son paroxysme. Elle définit l'entrée dans la grande vague des films de serial killers et de slasher.



Lâ??attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est psychose-norman-article.jpg. Dans Psychose, le spectateur est mis sur un piédestal par Alfred Hitchcock. Nous suivons tout d'abord l'histoire de Marion Care puis celle Norman. Le spectateur sait tout (enfin presque) et se retrouve même parfois dans une position dérangeante de voyeur. Il suit l'intrigue et partage la tension et l'angoisse de Norman Bates. Cependant, il ne reste pas moins choqué de l'imprévisible fin. Les acteurs principaux qui sont Janet Leigh (Marion Care) et Anthony Perkins (Norman Bates) ont marqué leur carrière par ce film. Janet Leigh n'aura pas été ménagée par Hitchcock pour la scène de la douche dans laquelle il l'aurait réellement effrayée et Anthony Perkins restera bloqué plus de dix ans après le film dans la peau de Norman Bates. Psychose reste donc un film marquant pour les acteurs, les spectateurs et le monde du cinéma.

Chloé RENUCCI

Freddie Mercury forge la légende de Queen dans la nouvelle bande-annonce de Bohemian Rhapsody !

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de son chanteur emblématique Freddie Mercury. Du succès, au risque même de faire exploser le groupe, jusqu'à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu'il était frappé par le sida, le film de Bryan Singer retrace la vie exceptionnelle d'un homme et d'un groupe et vous fera assurément chanter devant votre écran...

Affiche originale du film Bohemian Rhapsody
Groupe Queen

Le 27e anniversaire de la mort de Freddie Mercury nous permet de revenir sur les différentes étapes de sa vie qui ont été mises en scène dans Bohemian Rhapsody, le récent film de Bryan Singer.
Le film s'adresse à un large public grâce à sa distribution, à certaines séquences incroyables et à la reconstitution de moments importants, comme la conception de titres mondialement connus tels que  We Will Rock You . Il faut aussi savoir que l’envie de chanter demeure présente tout au long du biopic.  D’ailleurs la valeur de ce dernier ne serait sans doute pas aussi forte sans l’acteur principal Rami Malek  qui incarne Freddie Mercury à la perfection. En effet Bohemian Rhapsody vaut avant tout pour Rami Malek. Quasi-présent dans toute les scènes, il est Freddie Mercury. Le film ne cache pas son homosexualité et aussi son addiction aux drogues, à l'alcool et aux excès en tous genres. Contrairement à ce qui certains critiques ont pu prétendre, Rami Malek est impeccable. Il rentre totalement dans la peau de son personnage et signe une performance impressionnante dans la peau de l’extravagant Freddie Mercury. Les autres rôles, tels que Mary Austin, joué par Lucy Boynton, ont également beaucoup d’importance.

Freddie Mercury face à Rami Malek


Avec plus de 940 000 spectateurs dès le premier week-end de sa sortie, le film sur Freddie Mercury réalisé par Bryan Singer marque un record pour le genre du biopic et a valu l'Oscar du meilleur acteur à Rami Malek.

Bohemian Rhapsody est un film parfaitement exécuté, très rythmé, qui permet à Rami Malek d’exprimer l’étendue de son talent. Bryan Singer entre au plus profond de Queen pour faire partager la puissance de ce groupe au public. Bohemian Rhapsody est une réussite totale, que ce soit dans le traitement de l’histoire, dans la présentation du personnage, ou dans la réalisation.

Le rythme de ce film de 2 h 20 est parfaitement dosé. Les scènes de remplissage sont rares et Bohemian Rhapsody semble très fidèle à la vie de Freddie Mercury. Bryan Singer évite l’avant Freddie, l’avant Queen, en énonçant simplement sa condition de bagagiste sans entrer dans les détails. Outre une bande originale superbe qui reprend tous les grands succès de Queen dans sa chronologie, la réalisation de Bryan Singer est très réussie.

Brian May et l'acteur Gwilym Lee

De plus les acteurs ressemblent de manière incroyable aux membres du groupe. L’acteur britannique Gwilym Lee qui interprète Brian May, le guitariste des Queen ressemble étonnamment au vrai Brian May. Il a lui même affirmé : "La première fois que Brian May m’a vu avec tout le maquillage et la perruque, on s’est arrêté tous les deux pendant plusieurs minutes. Il se voyait jeune. C’était comme une bulle dans le temps. Et puis, avec son côté méticuleux, il a commencé à bouger quelques mèches de cheveux de ma perruque. Plus tard, sa femme est venue elle aussi. Elle était entre nous deux. Son regard passait de son mari à moi et elle était un peu interloquée. Je jouais quand même Brian au moment où elle l’a rencontré?!"

Le film permet une proximité avec l’artiste mais également de régaler les fans avec les meilleurs morceaux du groupe. Le final qui reconstitue le concert de Live Aid est d'un réalisme saisissant : les frissons sont au rendez-vous!

Manon ROURE

LES "101" INVITÉS DE FRANCE TÉLÉVISIONS !

Le 26 novembre dernier, dans le cadre de la Semaine de l'éducation, notre classe de 1ère L-ES (101) a eu la chance de passer une matinée complète au cœur de France Télévisions. Nous avons pu ainsi  assister en direct à l'émission Télématin ainsi qu'à un débat sur le thème du journalisme politique.

Réveillés dès 5 heures du matin pour être à 7 H 15 précises à l'entrée des locaux de France Télévisions, situés à Paris dans le 15ème arrondissement, nous avons pu découvrir les dessous d'une émission. Répartis en deux groupes pour visiter les coulisses de France 2,  nous avons également eu la chance de rencontrer le Ministre de l'Education et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, invité spécial de Télématin. Nous étions aux premières loges sur le plateau pour assister à son interview réalisée par Laurent Bignolas, le présentateur de l'émission. Dans la deuxième partie de la matinée, nous avons participé, en compagnie de cinq autres classes de l'Académie de Créteil, à un débat dont avions préparé en amont les questions et qui nous a permis d'en savoir beaucoup plus sur l'exercice du métier de journaliste politique et sur ses problématiques.

Tania TOURNADE