Une Nuit Blanche haute en couleurs !!!

Le 3 octobre dernier, à l'occasion de la Nuit Blanche, la MDL (Maison des Lycéens) du Lycée Robert Schuman a organisé une sortie à Paris. Une quinzaine d'élèves, dont je faisais partie, ont ainsi pu voir diverses œuvres d'art et découvrir un Paris nocturne très animé, accompagnés de deux professeurs : MM. Boulard et Kardos. Retour sur cette soirée...

Nous avions rendez-vous devant le lycée pour pouvoir nous rendre à Paris en métro. Nous sommes ensuite descendus à la station Châtelet pour la première étape de notre sortie : le 59 Rivoli. Il s'agit d'un immeuble qui, laissé à l'abandon en 1999, a été squatté (et l'est toujours) par un collectif d'artistes qui s'est développé au fil des années. A l'occasion de la Nuit Blanche, cet immeuble ouvrait ses portes au public.

20151003_210108Entrée du 59 Rivoli

Nous sommes donc entrés dans l'immeuble, qui ne comporte pas moins de 6 étages. Nous avons découvert à l'intérieur un univers foisonnant d’œuvres d'art très différentes, dont certaines nous ont surpris au premier abord. Nous avons également assisté à un spectacle de danse original, dont le style se situait entre le contemporain et le hip-hop.

59 rivolitableau 59 rivoli

Oeuvres du 59 Rivoli

En sortant du 59 Rivoli, nous nous sommes dirigés vers le parvis de l'Hôtel de Ville, où se trouvait une installation artistique éphémère. Créée par un artiste chinois du nom de Zhenchen Liu, celle-ci se composait de 270 blocs de glaces colorés qui étaient destinés à fondre tout au long de la nuit. Le thème de la Nuit Blanche 2015 étant la COP21 qui a eu en décembre dernier, ces blocs de glace symbolisaient tous les pays du monde qui, s'ils n'agissent pas rapidement, pourraient bien disparaître.

blocs de glace Les blocs de glace

Nous sommes ensuite allés sur la place située devant le Musée Georges Pompidou pour assister à un spectacle pyrotechnique, que nous imaginions d'ampleur. En effet, lorsque nous sommes arrivés sur la place, celle-ci était noire de monde. Mais, lorsque le spectacle a commencé, nous nous sommes aperçus avec déception qu'il se faisait, non pas dans les airs, mais au sol, et était donc visible uniquement de très près. De loin, nous n'avons pu voir que quelques volutes de fumées colorées. Déçus, nous sommes allés vers la dernière étape de notre sortie : l’Église Saint-Merri. A l'intérieur se trouvait une œuvre, intitulée Présage , à l'aspect inquiétant : un bateau échoué, brisé en son milieu, avec de nombreux éclats de verre à l'intérieur de sa coque et une multitude de petits papiers suspendus au-dessus. Un jeu de lumières, ainsi qu'une musique lancinante, venait renforcer cette atmosphère lugubre. C'est donc sur ce spectacle post-apocalyptique, qui délivrait certainement un message similaire à l’œuvre de Zhenchen Liu, que s'est achevée notre sortie. Nous sommes finalement rentrés vers minuit, la tête pleine des œuvres que nous avions vues. bateau présagebateau église Ce bateau serait-il vraiment un "Présage"?

«