Angèle : le nouveau phénomène musical

Depuis la sortie de sa première chanson "La Loi de Murphy" (12 millions de vues sur YouTube), la jeune chanteuse belge Angèle a gagné le cœur de millions de fans. A l'occasion de la sortie de son clip "Balance ton quoi" qui a connu un énorme succès en seulement un mois , nous avons décidé de revenir sur ce phénomène musical.

Résultat de recherche d'images pour "brol angele"

Son premier album intitulé BROL très attendu par ses fans est sortie le 5 octobre 2018 et a connu un énorme succès. "Brol" est un mot typiquement bruxellois, il désigne tous les petits objets qui vont se retrouver chez nous mais dont ne veut pas se séparer car on y est trop attachés. Dans son album, Angèle parle de plusieurs sujets qui représentent bien le brol : le bonheur, le rapport avec l'argent et la célébrité, l'homosexualité, la comparaison avec les autres notamment sur les réseaux sociaux ainsi que la jalousie...

Dans une interview pour Chérie FM, Angèle révèle que la photo sur la pochette de son album n'était pas celle qui avait été choisie au départ : elle avait fait plusieurs séances photos dans lesquelles elle posait avec diverses objets symbolisant le brol. Cependant, elle voulait une photo qui représente son second degré et sa spontanéité mais aussi son rapport très intime avec son public. Elle a donc tout naturellement choisi une photo de son enfance prise par son père. La fierté d'une petite fille de 6 ans qui vient de perdre sa dent de lait rend cette photo unique et drôle et c'est ce qui a tout de suite plu à ses fans.

Mis à part son style original et décontracté, sa longue chevelure blonde et sa légendaire frange, Angèle a su se démarquer par ses chansons aux paroles engagées mêlant anglais et français. On peut notamment citer "Victime des Réseaux" ou "Ta reine" mais surtout "Balance ton quoi" qui compte plus de 19 millions de vues sur YouTube en un mois seulement.

Dans ce titre, Angèle critique avec finesse et légèreté le sexisme dans la société et notamment dans le rap francophone. Elle fait un clin d’œil au phénomène #MeToo (#BalanceTonPorc en France) et intitule sa chanson Balance ton quoi pour élargir les horizons de sa critique. Il y a un mois, Angèle a sorti le clip de cette chanson dans lequel elle fait la promotion de sa nouvelle collection de vêtements dont l'argent de ses ventes est reversée à deux associations ("Centre 320" en Belgique et la "Maison des femmes" en France ) luttant contre les violences sexistes. Dans ce clip, la chanteuse nous immerge dans une académie créée de toutes pièces appelée "Anti-sexism Academy". Angèle joue le rôle d'une éducatrice puis d'une avocate afin de dénoncer des préjugés toujours ancrés dans notre société actuelle. Elle milite pour la liberté de paroles des femmes et dira dans une interview : " Les femmes aussi peuvent prendre la parole et dire ce qu'elles veulent."

Il y a également "Tout oublier", une chanson avec son frère le rappeur Roméo Elvis, qui aborde la question de l'impératif au bonheur. Ainsi ils s'inspirent du spleen baudelairien et répètent à plusieurs reprises :
« Le spleen n’est plus à la mode, c’est pas compliqué d’être heureux ». Pour illustrer leur propos, ils ont choisi de tourner un clip original : ils sont à la plage en tenue de ski.

"Flou" évoque une facette plus sombre de sa carrière : le succès fulgurant qui lui est tombé dessus. Angèle décrit ici son ressenti et nous donne sa vision de la célébrité. Elle avouera dans une interview pour Pure Charts que le second degré lui permet de garder les pieds sur terre. Elle poste régulièrement de petites vidéos humoristiques sur son réseau social préféré, Instagram.

Pour finir, le titre "Ta reine" parle d'une fille qui en aime une autre et qui n'ose pas le lui avouer à cause de l’homophobie dans la société : « Mais tu voudrais qu’elle soit ta reine ce soir Même si deux reines c’est pas trop accepté ». La fille en question n’est attirée que par les hommes : leur amour est donc impossible.

Angèle profite de sa notoriété pour véhiculer de nouvelles idées, faire changer les mentalités tout en divertissant son public.

Manon ROURE et Eve ROBLIN