Objectif Russie!

Article réalisé par Matéo MILTEAU et Damon SPAHIJA Trois coups de sifflet et une explosion de joie, ce sont les signes de la qualification de notre équipe nationale pour le tournoi de football le plus important et le plus médiatisé de l’année. En effet le 10 octobre dernier, la France a obtenu son billet pour la Coupe du Monde qui sera organisée en 2018 en  Russie en battant la Biélorussie 2-1 au Stade de France .  Le tirage au sort a voulu qu'elle affronte en phase de poules dans l'ordre l'Australie, le Danemark et le Pérou.  Mais en attendant le jour J,  faisons un rapide retour sur un match et des qualifications qui n’ont pas été de tout repos pour nos Bleus. Objectif rempli pour Didier Deschamps. Le sélectionneur de l’équipe de France de football a permis à son équipe d’obtenir son ticket pour la Russie l'été prochain et pas n’importe comment : en sortant premier de son groupe de qualification ! Cela n’était pas arrivé depuis 2005 et le fameux retour en équipe de France du grand Zinédine Zidane accompagné de Claude Makelele et Lilian Thuram. La France s’est donc qualifiée pour le mondial sans trop  forcer nous laissant quelque peu sur notre faim. Un bon début de match et deux bust marqués respectivement aux  27ème et 33ème minute respectivement par Olivier Giroud et Antoine Griezmann puis un relâchement s’est fait sentir et c’est le milieu de terrain Saroka qui en profitera pour réduire l’écart à la 44ème juste avant la pause. Le reste du match proposera beaucoup moins d’intensité avec beaucoup d’occasions manquées et quelques trous dans la défense sur certaines occasions. La France se qualifie donc à l’issue de ce dernier match contre la Biélorussie et s’évite l’épreuve des barrages. Un bilan assez mitigé de cette phase de qualifications après certains coups d’éclats comme les deux victoires face aux Pays Bas et des résultats plus inquiétants (un nul au Belarus et une défaite en Suède). La France n’a pas défendu de la plus belle des manières son titre de vice-championne d’Europe mais le résultat est là et c’est tout ce qui compte. Maintenant comme l’a dit le sélectionneur : « Objectif Russie ! »