Schuman au Salon du livre de Paris 2018

Le 16 mars dernier, la classe de Première L du Lycée Robert Schuman s'est rendue au Salon du livre de Paris 2018 avec son professeur de français. Nous vous proposons de revenir sur le déroulement de cette visite, qui a beaucoup plu aux élèves. Résultat de recherche d'images pour "salon du livre paris 2018"   14h00 : La classe de Première L se réunit à l'entrée du Salon où elle retrouve son professeur. Après un passage express au contrôle de l'enntrée, des agents du Salon distribuent à chacun des élèves des "Chèques-Livres" d'un montant de 12 Euros qu'ils pourront utiliser à leur guise. 14h30 : Les élèves se séparent en petits groupes, pour déambuler dans le Salon. Ils peuvent aller de stands en stands, et découvrent ainsi de nouveaux auteurs et de nouveaux ouvrages.

Le stand des éditions Glénat, très prisé par les visiteurs, dont les élèves.

Laissant libre cours à leur passion pour la littérature et intrigués par les stands des pays invités au salon, comme la Russie (invitée d'honneur, mais dont le stand a été boycotté par Emmanuel Macron), les élèves visitent le lieu avec intérêt pendant près de deux heures. Nous avons recueilli quelques-unes de leurs réactions :
Lottie, élève de première L : "Cette visite m'a plu et j'ai pu découvrir de nouveaux auteurs, mais il y avait tellement de choses que j'avais l'impression de ne jamais pouvoir en faire le tour."
Amaury : "J'ai adoré la visite, et en plus j'ai pu trouver de quoi assouvir ma passion pour le théâtre, en achetant plusieurs pièces."
Tom : "Même s'il y avait beaucoup de monde, j'ai bien aimé le salon, et j'ai été particulièrement intéressé par les livres que j'ai pu trouvés sur les stands des pays étrangers, comme celui de la Russie."
16h30 : Les élèves se réunissent au point de rendez vous. Ils peuvent partager leur ressenti avec leur professeur, et la visite a tellement plu à certains d'entre eux qu'ils choisissent d'arpenter encore un peu les allées du salon.

François FAVÉ

"Vampire Knight", 2 mangas qui font froid dans le dos !

Écrits par Matsuri Hino et Ayuna Fujisaki, "Coeur de glace" et " Le piège noir" (les  2 tomes de Vampire Night) sont faits pour les mordus d'histoires fantastiques ou fans du manga original. Vampire Knight est à la base un manga de Matsuri Hino paru en 2004, puis adapté en version animée en 2008. [caption id="attachment_2677" align="alignright" width="156"]            Tome 1[/caption] Théâtre de destins tragiques et de passions dévastatrices, l'Académie Cross est aussi mystérieuse que les créatures des ténèbres qu'elle accueille... Vampire Knight dévoile les secrets de ces êtres de la nuit et ce qui se passe avant les événements présentés dans le célèbre manga de Matsuri Hino. Le premier tome paru en 2008 se compose de deux nouvelles, dont la plus importante est "Coeur de Glace". L'héroïne Fûka Kisaragi, jeune fille faisant partie de la Day Class ( Classe de jour) , va pénétrer dans le pavillon de la nuit lors de la Saint Xocolatl pour voir Kaname Kuran. C'est en brisant une règle que tout commence... La deuxième petite histoire s'intitule "L'instant crucial". Elle nous dévoile un passage du sombre passé de Zero Kiryu encore inconnu par les lecteurs du manga. "Cœur de glace" nous plonge dans l'univers sombre et vampirique de Matsuri Hino avant les événements présentés dans le célèbre manga, et son tome 2 "Le piège noir" nous réserve d'autre surprises... [caption id="attachment_2701" align="alignleft" width="161"]              Tome 2[/caption] Dans la première nouvelle intitulé "Nuit magique", le bal de  l'Académie Cross est l’événement le plus important de l'année,  mais comment les élèves se préparent-ils à vivre ce moment  incontournable? La deuxième nouvelle intitulée "Le piège noir"  raconte que des cas de vampirismes mettent en émoi le  monde du spectacle et que les élèves de la Night Class  (Classe de nuit) participent à un reportage photo... Paru en 2008, ce tome 2, aussi composé de deux nouvelles qui  sont la suite du tome 1, nous permet de mieux connaître les  personnages du célèbre manga et les intrigues amoureuses qui  rythment leur quotidien.

Lottie FLALMENT

Le Prix Goncourt des Lycéens 2017 attribué à Alice Zeniter !

La 30ème édition du Prix Goncourt des Lycéens a récompensé Alice Zeniter pour L'Art de perdre. Le livre raconte l'histoire de Naïma, dont la famille est originaire d'Algérie et qui veut retrouver ses racines. Avec ce personnage, Alice Zeniter nous plonge dans l'histoire de générations prisonnières du passé, entre la France et L'Algérie. Une occasion pour le JDL de rappeler aussi les modalités de ce prix littéraire qui vient de fêter ses 30 années d'existence... Chaque année depuis 30 ans, au mois de septembre, le Ministère de l'Education nationale et la Fnac organisent le "Prix Goncourt des Lycéens". Les ouvrages en compétition sont remis aux élèves de classes de seconde, première, terminale et BTS ainsi qu'à trois classes étrangères. Les participants disposent de deux mois pour lire les romans sélectionnés. Cela les amène par la suite à des échanges, des débats et  des rencontres. Ils ont également l'opportunité de rencontrer les auteurs des livres qu'ils ont lu. Parmi les lycées participants à cette 30ème édition, citons le Lycée Joliot-Curie d' Aubagne, le Lycée Jean Monnet de Libourne ou encore le lycée Léonard de Vinci de Montaigu.  Voici enfin la liste des romans qui étaient en compétition : Nos richesses de Kaouter Adimi, Taba Taba de Patrick Deville, Un certain M. Piekielny  de François-Henri Désérable, Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud, La Disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez, Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel,  La serpe de Philippe Jaenada, Nos vies de Marie-Hélène Lafon, Bakhita de Véronique Olmi, Niels d'Alexis  Ragougneau, Trois jours chez ma tante d'Yves Ravey, Summer de Monica Sabolo, Les Rêveuses de Frédéric Verger, L’ordre du jour d'Eric Vuillard et enfin, L’Art de perdre d'Alice Zeniter qui s'est vu primé .

Marine JULIEN